Category Archives: 2017

Jean-Christophe Arcos aux Kunstmuseen Krefeld

matali crasset, Permis de construire, 2000, Schaumstoff, Stoff Foto: Patrick Gries

matali crasset, Permis de construire, 2000, mousse, tissue, photo: Patrick Gries

Jean-Christophe Arcos est invité aux Kunstmuseen de Krefeld pour participer à la conception du programme culturel d’une exposition en lien avec les fabricants et designers Domeau & Pérès et à la réalisation d’une publication scientifique. 120 ans après l’ouverture du Kaiser Wilhelm Museum, fondé à l’origine pour accueillir un musée d’arts et d’arts décoratifs, les Kunstmuseen de Krefeld ont reçu une donation importante dans le domaine du design de Domeau & Pérès. En 1996, le tapissier Domeau et le sellier Pérès fondèrent l’entreprise Domeau & Pérès pour prôner leur savoir-faire artisanal et leur expertise du design contemporain. Domeau & Pérès permettent aux designers de réaliser leurs rêves les plus fous et écrivent l’histoire du design avec des meubles et des objets en éditions limités, dont la fabrication est souvent très couteuse. On retrouve notamment dans la donation des objets de Ronan & Erwan Bouroullec, Christophe Pillet, Matali Crasset, Martin Szekely et Eric Jourdan. Ces objets seront présentés en mai 2018, à côté d’œuvres des arts décoratifs de leur propre collection, dans une exposition au Kaiser Wilhelm Museum. L’exposition et le catalogue qui l’accompagne, rendront compte du dialogue créatif avec les leaders du design français.

Les Kunstmuseen de Krefeld jouent, avec leur programme d’exposition, sur trois maisons et occupent, en raison de cette particularité architecturale, une place majeure dans la scène muséale d’Allemagne. Un objectif de la nouvelle orientation de la programmation de la maison dirigée par Katia Baudin est de mettre en avant l’existence des arts décoratifs aussi bien que l’intersection entre les arts décoratifs et les arts visuels dans le programme d’exposition à venir. Ainsi, les Kunstmuseen de Krefeld renouent avec l’histoire fondatrice du musée dans une perspective contemporaine.

Diane Turquety @Documenta 14

DOCUMenta

Dans le cadre du programme Jeunes Commissaires, Diane Turquety était invitée à la documenta 14 dans le cadre de la mise en œuvre de marco 14 et CIAM4 / Naufrage avec spectateur, soit une double exposition et un séminaire / tournage reliant Athènes et Cassel. Inspiré du IVème Congrès International d’Architecture Moderne  (CIAM) de 1933, auquel a notamment pris part l’architecte Le Corbusier, cette proposition de l’artiste Rainer Oldendorf tend à soulever la notion d’enseignement comme pratique sculpturale, le film tourné à l’occasion – marco14 – en étant le catalyseur.

A Paris puis sur place à Athènes, Diane Turquety a été chargée de la mise en place et du suivi du projet pour sa présentation à la documenta 14 d’Athènes au Polytechnion. Elle a coordonné l’organisation d’une double exposition – l’une réunissant en une installation / exposition un ensemble d’éléments clés préparatoires au film marco14, l’autre regroupant les contributions des étudiants des écoles partenaires : l’École des Beaux Arts d’Athènes, l’Université polytechnique nationale d’Athènes, l’Université de Thessalie, programme postdoctoral INSTEAD (Grèce), l’Institut Supérieur des Beaux-Arts de Besançon Franche-Comté (France), et la Kunsthochschule Kassel (Allemagne).

Le second volet de la mission de Diane Turquety consistait en l’organisation de la semaine de séminaire et de tournage du film marco14 qui s’est déroulée mi-mai au cours d’un voyage entre Athènes, Besançon et Cassel. Ce séminaire a réuni une trentaine de participants grecs, allemands et français, à la fois acteurs, conférenciers ou étudiants. Ce séminaire a donné lieu au film marco14 qui est présenté à la documenta 14 de Cassel à la Kunsthochschule et au Hessisches Landesmuseum jusqu’au 17 septembre.

Interview avec la jeune commissaire