Tous les articles par admin

Jade Barget — Notes d’observations sur le mouvement de la chair, des états et du soleil

Jade Barget est une jeune conservatrice sélectionnée en 2020 pour la bourse de voyage et de recherche en Allemagne. Elle nous fait part de ses explorations lors de son séjour à Berlin et Francfort sur le Main dans un essai intitulé “Notes d’observations sur le mouvement de la chair, des états et du soleil” (2020).

 

Ouverture

Berlin est une ville qui danse des premières heures de la nuit, aux dernières lueurs du jour, une ville dans laquelle le soir s’étire et s’allonge. Le mouvement des corps entre alors en relation avec le temps – il l’altère, le sculpte.

C’est dans cette capitale aux nuits sans fin que je souhaitais étudier le rôle de la danse et de la chorégraphie au sein des pratiques artistiques et curatoriales actuelles, et réfléchir au potentiel de penser à travers la danse. La bourse de recherche Jeunes Commissaires du Bureau des arts plastiques de l’Institut Français m’a permis de m’engager dans cette étude.

Ce projet est né de ma fascination pour l’image en mouvement, de ses forces et de ses limites. En effet, si les images opèrent sur notre sensible, cette opérativité connaît également une limite, comme nous le rappelle Jacques Rancière. Andrea Soto Calderón, commentant le travail du philosophe, note : « Les images se situent toujours entre un excès et un défaut : il y a toujours un peu plus que ce que l’on voudrait mettre dans une image et toujours un peu moins. » Mes recherches m’ont amenée à étudier le travail d’un certain nombre d’artistes qui, à travers une approche corporelle, s’émancipent de l’image, se défont de ses logiques de représentation. À la lisière du visible, à travers la danse et la chorégraphie, ils·elles sculptent le sensible, l’affect, ou encore les états psychiques.

En savoir plus

FOCUS IN BERLIN

En Septembre 2020, le Bureau des arts plastiques a initié Focus à Berlin, un programme consistant à réunir des professionnels du monde de l’art contemporain allemands et français sur deux journées autour de la scène artistique française basée à Berlin. Né d’une volonté de faire la lumière sur ces artistes qui ont quitté la France, temporairement ou pour du long terme, le programme était constitué de visites d’ateliers et d’expositions, de temps d’échange avec les artistes, et de moment conviviaux propices aux rencontres entre professionnels.

Rencontre entre artistes et professionnels à l’Institut français de Berlin

Cette année, les participants qui nous ont fait le plaisir de rejoindre le programme sont Tomke Braun (Kunstverein Göttingen), Marie Griffay (FRAC Champagne Ardenne), Lydia Korndörfer (Kunstverein Arnsberg), Benoit Lamy de la Chapelle (CAC Synagogue de Delme), Lucie Sotty (Galerie Sans titre (2016)), Thomas Thiel (Museum für Gegenwartskunst Siegen), ainsi que les artistes Saâdane Afif, Edouard Baribeaud, Charlotte Dualé, Cécile Dupaquier, Dominique Hurth, Matthieu Martin, Xavier Mazzarol, Adrien Missika, Pierre-Etienne Morelle, Aude Pariset, Jimmy Robert, Maya Schweizer, et Emilie Pitoiset dans le cadre de son exposition à Klemm’s. En savoir plus

Jade Barget

Née en 1991 dans les Hauts-de-Seine où elle vit et travaille actuellement

En tant que commissaire d’exposition et travailleuse culturelle indépendante, Jade Barget s’intéresse aux cultures de l’image en mouvement et à la performance. Ses recherches portent notamment sur la sensualité de l’expérience spectatorielle. En 2020, Jade Barget a travaillé au commissariat d’exposition de Sets and Scenarios (Nottingham Contemporary)  et à celui de Nameless. echoes, specters, hisses (XING).

Actuellement, Jade Barget étudie les liens existants entre chorégraphie et pratiques artistiques et curatoriales contemporaines. Cette étude du mouvement des corps dans l’espace et dans le temps en Allemagne, haut lieu des cultures électroniques, lui permet d’examiner le potentiel d’un curatorial axé sur le spectacle obscur, la corporalité et la transgression. En Juillet 2021, elle présentera ses recherches à Paris à travers un dispositif curatorial.

Jade Barget contribue également aux revues AQNB, diaCRITICS Los Angeles Review of Books, THE SEEN, Unseen et Untitled-Folder. Elle est diplômée du département Curating Contemporary Art du Royal College of Art à Londres (Hons).

À l’issu de sa bourse de recherche et de voyage en Allemagne obtenue dans le cadre du programme JEUNES COMMISSAIRES en octobre 2020, Jade Barget a rédigé un essai sur son thème de prédilection à découvrir ici.

Liberty Adrien : Berlin Art Week 2020

Recommandations pour la Berlin Art Week 2020 de Liberty Adrien, commissaire d’exposition basée à Berlin et Paris.

Photo : Nils Müller

Une nouvelle semaine de l’art à Berlin dans un climat particulier. À la lumière des études et des témoignages rendus publics ces derniers mois, nul ne peut douter de la discrimination structurelle de genre et ethnique qui persiste dans le monde de l’art. En tant que visiteurs, nous avons là une responsabilité sociale dont nous devons être conscients. Nos silences ou nos prises de positions critiques face aux inégalités de représentation influencent les approches curatoriales des institutions, des galeries, etc. Il nous faut remettre en question et analyser les offres qui nous sont proposées – conditionnant notre éducation et notre compréhension du monde – et démontrer notre soutien en faveur d’une véritable égalité et diversité culturelle. En savoir plus

POINT DE VUE

Le jeune commissaire Tristan Deschamps (*1992 à Beuvry) s’associe au Bureau des arts plastiques pour le développement d’une série de vidéos sur la scène artistique française à Berlin et partagera les aperçus de son travail avant le lancement officiel de la série cet automne.

24.08.2020 : Claude Eigan

© Tristan Deschamps

Lundi 24 août, aujourd’hui nous avons filmé notre dernière rencontre pour « Point de vue », dans un atelier qui m’est familier, celui de Claude Eigan. Situé non loin de celui de Daniela Macé-Rossiter, dans le quartier de Wedding, au bord de la Seestraße. Un beau moment de partage de projets à venir, deux expositions solo et une biennial à Athènes en 2021. Filmer de beaux échanges va nous manquer…! En savoir plus

Tristan Deschamps

Né en 1992 à Beuvry, vit et travaille actuellement à Berlin

Tristan Deschamps est commissaire et auteur indépendant à Berlin. Il es diplomé d’un Master de l’Université de Maastricht en art et patrimoine culturel. Il est co-fondateur du project space +DEDE, qui a été créé à Berlin en 2018. Il a organisé plusieurs expositions internationales avec diverses galeries et espaces de projets tels que PS120, S.A.C. Bangkok, NgBK, Kunstraum Kreuzberg/Bethanien et NON Berlin.

Dans le cadre du programme JEUNES COMMISSAIRES, Tristan Deschamps travaille en étroite collaboration avec le Bureau des arts plastiques sur une série de portraits vidéo sur la scène artistique française en Allemagne.

Nadira Husain, Amina Ahmed et Varunika Saraf: Confluence Sangam संगम

Une exposition Heidelberger Kunstverein
Collaboration curatoriale de Alice Chardenet
20.06.2020 – 16.08.2020

Nadira Husain, Global Bastard Education, 2019, © Nadira Husain und PSM, Berlin

L’exposition ›Confluence Sangam संगम‹ au Heidelberger Kunstverein présente des œuvres de Nadira Husain (Berlin/Paris/Hyderabad), lauréate du prix WERK.STOFF pour la peinture .

Les mots Confluence, Sangam / संगम décrivent en français, anglais et hindi le moment où des courants émanants de directions différentes se rencontrent et créent un chemin commun. Nadira Husain est née de père indien et de mère française, elle a grandi à Paris et vit maintenant à Berlin. À son image, sa pratique artistique puise dans des motifs et modèles picturaux provenant de différentes aires culturelle, et les rassemble dans des peintures et créations textiles. En savoir plus

JEUNES COMMISSAIRES : APPEL À CANDIDATURE 2020

 JEUNES COMMISSAIRES RECHERCHE UN.E COMMISSAIRE
POUR L’EXPOSITION DE NADIRA HUSAIN

au Heidelberger Kunstverein
en collaboration avec la directrice Ursula Schöndeling et l’artiste Nadira Husain
Date limite de candidature : 19 mars 2020
En savoir plus